La perspective de l’émission télévisuelle phare, prévue les 7 et 8 décembre 2019, a permis à nouveau la venue d’un généticien au sein de la cité scolaire dans le cadre de l’opération « 1000 chercheurs dans les écoles ».

Si 2015 et 2017 ont été marqué par la venue d’une ancienne élève de la cité scolaire devenue responsable médicale à l’institut de biothérapie de l’AFM-Téléthon, ce fut cette année l’intervention de Monsieur Jean Baptiste Dupont qui aura permis à plusieurs classes de 3e, première et terminale de percevoir en quelle mesure les dons réalisés lors du Téléthon constituent un point indispensable aux recherches thérapeutiques contre les maladies génétiques.

De retour des USA où il a travaillé pendant 2 années (qui succédaient à un passage par l’écosse), le propos de cet ancien étudiant nantais visait notamment à faire prendre conscience aux élèves que des portes sont bel et bien ouvertes pour ceux qui souhaitent s’impliquer dans ces domaines de recherche nécessitant la coopération de compétences multiples et de personnes de tous niveaux scolaires et universitaires.

Grâce à des exemples concrets les élèves ont aussi pu comprendre comment la connaissance de l’expression génétique et des techniques de manipulations (de cellules souches ou cellules spécialisées rendues multipotentes ainsi que de virus utilisés comme vecteurs de transgénèse…) permet de progresser face à des pathologies impactant divers tissus (musculaire, rétinien, épidermiques…etc) mais pour lesquelles il existe un point commun : la déficience ou l’absence d’un gène identifié.

Le cas d’une perte de cécité chez un chien initialement aveugle a par exemple permis aux élèves de percevoir la nécessité de procéder selon une démarche méthodologique rigoureuse telle que mise en œuvre en cours de SVT.

Une heure riche d’enseignements pour les actuels et futurs lycéens de la cité scolaire !