Penser un projet pédagogique global en infodoc

Le mois de Juin est, pour moi comme pour beaucoup de collègues sans doute, dédié à l’élaboration des bilans d’activité et des projets pour l’année à venir – deux éléments que j’articule pour ma part étroitement. Je propose ici le résultat de ces réflexions et formalisations, certainement perfectible, et naturellement ancré dans le contexte local qui est le mien.

Sans entrer de manière exhaustive dans les détails, la logique générale qui sous-tend ce travail est la suivante : concevoir l’activité du professeur documentaliste selon une approche intégratrice articulant étroitement les différents axes de sa mission (pédagogie, gestion / accueil, lecture / culture), et tenant compte de son action aussi bien dans le CDI, centre de ressources didactisé, qu’en dehors (séances pédagogiques dans d’autres lieux de l’établissement…) – l’ensemble trouvant évidemment sa légitimité et son ancrage dans le contexte d’exercice local et le projet d’établissement.

Deux documents ont ainsi été produits cette année, qui doivent être lus en complémentarité :

1- Le bilan annuel d’activité

Bilan annuel 2013-14 pour le CDI des lycées (LGT + LP) : pédagogie info-documentaire et gestion du centre de ressources.

Ce document a une double vocation. En premier lieu, une vocation interne au « service » : permettre aux professeurs documentalistes de l’établissement de piloter leur activité sur la base d’éléments de mesure rendant possible une certaine objectivation dans la gestion de projet, avec une comparaison possible sur plusieurs années pour mesurer le chemin parcouru sur tel ou tel axe. Ensuite, une vocation de communication auprès des équipes et de la direction, permettant de rendre visible notre activité, mais surtout de légitimer nos choix, et d’étayer nos demandes, que ces dernières concernent notre gestion du lieu ou qu’elles relèvent de notre implication dans les dispositifs pédagogiques ou dans les instances de l’établissement. Le bilan annuel fait ainsi suite à un premier état des lieux réalisé en fin de premier trimestre, et est systématiquement présenté et discuté en réunion de direction exceptionnelle.

2- Le détail du volet pédagogique pour le LGT

Parcours infodoc 2014-15 : Fiches d’objectifs par niveau + mise en oeuvre (bilan 2013-14, projet 2014-15)

L’état actuel du dossier, présenté ici, se situe dans une démarche continue de réflexion et de projets depuis mon arrivée dans l’établissement il y a cinq ans. Il s’agit là d’un work in progress, en constante évolution, à cause de la nécessaire adaptation des modalités de mise en œuvre aux contraintes humaines, organisationnelles et pédagogiques locales, mais aussi, évidemment, à cause de l’absence de cadrage national sur les apprentissages info-documentaires et leur progression, qui contraint chacun à « bricoler » ce qui lui semble pertinent dans son contexte d’exercice personnel… C’est également cette dernière raison qui rend de fait les choix qui ont structuré la réalisation de ce document entièrement discutables !

En l’état des choses, il n’est malheureusement toujours pas possible, au bout de cinq ans,  d’envisager une démarche aboutissant à un document équivalent pour le lycée professionnel. Le contexte particulier de la cité scolaire, la taille de l’établissement, le caractère commun de l’espace CDI au LGT (860 élèves) et au LP (260 élèves) conjugué à la pression exercée par le LGT sur l’espace CDI et le temps des professeurs documentalistes (en particulier via les dispositifs pédagogiques obligatoires : ECJS, AP, TPE, option « Littérature et société »…), l’organisation spatiale qui place le CDI hors des espaces de référence et des parcours de circulation quotidiens des élèves comme des professeurs du LP, les habitudes de travail des équipes… sont pour l’heure encore autant de freins à la construction de collaborations pédagogiques suffisantes et pérennes.

One Comment

  1. Votre travail est remarquable et passionnant, et je vous remercie de mettre ainsi en lumière et en partage votre réflexion et votre pratique. Vous contribuez à me donner un élan nouveau dans mon métier, et je vous en remercie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *